Ouverture de l’année Ignatienne à Lubumbashi

C’était dans le début de l’après-midi, à l’heure de la divine miséricorde, que les activités d’ouverture de l’année ignatienne, ont débuté. La célébration du cinq centième anniversaire de la blessure de Pampelune   a réuni, au centre ARRUPE toute la famille ignatienne de Lubumbashi, notamment les Jésuites, les Sœurs de Saint-André, les Sœurs de Saint-Ursule, les sœurs mercédaires, les sœurs de la Pureté de Marie, la CVX, les W’atuu, et quelques ami(e)s ou anciens formés par les jésuites.

La cérémonie d’ouverture a commencé par une conférence tenue par le Père Léon NGOY SJ autour de la conversion de Saint Ignace de Loyola, suivi d’une célébration eucharistique présidé par l’Abbé Ferdinand KALENGA, curé de la Cathédrale Saints Pierre et Paul de Lubumbashi, représentant de Monseigneur l’Administrateur diocésain de Lubumbashi. Qu’il s’agisse de la conférence ou de la célébration eucharistique, l’assemblée a saisi un seul message : voir toute chose nouvelle dans le Christ.  En effet, partant de la blessure de Pampelune et de la conversion qui s’en est suivie, l’appel à chercher et à découvrir Dieu en toute circonstance a été adressé à chaque membre de la famille ignatienne qui, de par son charisme, a pour vocation d’aider les âmes à discerner la volonté de Dieu au quotidien. C’est là même la meilleure façon d’actualiser la spiritualité ignatienne, pour le bien de nos communautés et la consolidation de la foi du peuple de Dieu au milieu duquel nous œuvrons.

La cérémonie s’est achevée par un cocktail fraternel, un moment de retrouvailles pour certains, et pour d’autres une occasion de renforcer nos liens en tant que frères et sœurs à la suite du Christ, à l’exemple de notre Père Ignace de Loyola. Le rendez-vous est donc pris pour le Dimanche 22 Août, avec au programme, une journée de recollection.

Plus d'articles

Nous contacter